Les blasons de la famille Hurault et de la commune de Cheverny

Le blason de la famille Hurault
« D’or, à la croix d’azur cantonnée de quatre ombres de soleil de gueules ».
Le Blason de la famille apparaît pour la première fois en l’an 1305. Il représente les armes de Jean Hurault premier du nom, chevalier qui vivait sous Philippe-le-Bel et était au service du duc de Bretagne (Jean, premier du nom, est le fondateur de la branche bretonne à l’origine des diverses branches de la famille, dont celle des Hu­rault de Vibraye, propriétaires du château et du domaine de Cheverny (1) – cf. l’article dans ce numéro, sur le premier château de Cheverny).
Le blason des Hurault utilise les codes qui existent depuis l’origine de l’héraldique : les émaux utilisés sont : l’or, qui symbolise la noblesse, l’intelligence, l’esprit, l’azur (bleu) : la fidélité, la persévérance, la loyauté et les gueules (rouge) : l’amour, le désir de servir.
(L’ombre de soleil est l’image d’un soleil, sans yeux, nez, ni bouche ; cette figure est assez fréquente en armoiries).


Deux anciens blasons faisant état 
des origines bretonnes de la famille Hurault. (2)

Le blason de la commune de Cheverny
« Écartelé d’azur et de sable, à l’écusson d’or brochant en coeur et soutenu d’un massacre de cerf d’argent également brochant ».
C’est en 1991 que le conseil municipal de Cheverny décide de doter la commune d’un blason. Sa réalisation est confiée à Jean Paul Fernon, de Vendôme, l’un des spécia­liste de l’héraldique en France.
Après la Révolution française, le décret du 17 mai 1809 rendu conformément à l’avis du Conseil du Sceau déterminera, pour les villes de France, un ensemble de prescriptions. Il demeure le texte fondamental.
La loi du 5 avril 1884 accorde aux communes la souveraineté totale, en matière d’armoiries. La délibération du Conseil municipal qui en aura accepté la composition est l’acte officiel par lequel le blason communal acquiert son existence légale. Il s’ensuit que la description de ce blason, qui figure au texte de la délibération, devient la description officielle de ces armoiries.
L’exécution du blason de Cheverny respecte les règles qui, dans toute l’Europe et depuis l’origine, président à la création des blasons ainsi que les règles qui concernent la représentation graphique de l’identité d’une ville ou d’une province. Les éléments du blason de la commune sont donc représentatifs de son histoire : outre les armes de la famille Hurault de Vibraye à laquelle le village est étroitrement lié, L’écusson d’or brochant en coeur, y figure un massacre de cerf symbole de la vénerie ainsi que le vignoble, avec le cépage « Romorantin » évoqué par l’écartelé d ‘azur et de sable (noir) - couleurs de cette ville.

(1) Mémoires de Henri Hurault. 
(2) Source généalogique.

Le Héron - La Grenouille n°31 - Avril 2016