"Souvenirs, souvenirs" à La Borde

Johnny Hallyday - La Borde - Cour-Cheverny - 5 septembre 1965
Johnny Hallyday à La Borde
Le récent décès de notre idole des jeunes (et des moins jeunes aujourd’hui…) a réveillé de lointains souvenirs chez bon nombre des habitants de nos communes... et quelques nostalgiques ont évoqué à La Grenouille cette mémorable soirée du dimanche 5 septembre 1965, à la clinique de La Borde à Cour-Cheverny, au cours de laquelle Johnny Hallyday et de nombreux artistes se sont produits. Des documents d’archives, mis à notre disposition par la clinique et des articles de la presse locale de l’époque nous permettent de vous faire partager ce grand moment. 

Un projet thérapeutique
L'entrée de la kermesse du 5 septembre 1965
Le Club de La Borde organisait à cette époque une kermesse annuelle qui représentait pour l’établissement un véritable projet thérapeutique consistant à engager les patients et les soignants dans une réalisation spectaculaire, capable d’attirer la population locale et régionale, et de faire connaître ainsi le contexte si particulier de la clinique. Fondateur de l’établissement en 1953, Jean Oury déclarait à propos de cette kermesse : « Cette fête, dans toute sa diversité, peut comporter un certain risque : celui de masquer ce qui fait sa raison d’être et son propre style. Elle est le résultat d’un effort constant de désaliénation, c’est-à-dire d’abolition des barrières qui séparent encore un peu partout le monde de la maladie mentale et le reste de la Société ». Et il ajoutait : « Les thèmes qui, chaque année, sont choisis, marquent la part de joie qui préside au travail collectif de cette communauté si particulière qu’est un véritable « club thérapeutique ». Celui de la clinique de La Borde est l’expression d’un Comité Hospitalier des Sociétés de Croix-Marine. Sa structure autonome, sa gestion, la complexité des différents organismes lui permettront de réaliser par lui-même des manifestations aussi importantes que cette kermesse ».

Une journée hors du commun 

Cette année-là, de multiples attractions étaient proposées au public : décor de la Belle Epoque, guinguettes le long de l’allée menant à la mare, French cancan, danses folkloriques, chansons de 1900 ou plus récentes, loterie, cirque, défilé de mannequins, théâtre, voitures anciennes, et bien d’autres encore… La journée fut très pluvieuse et la kermesse annuelle se déroula dans des conditions difficiles tout au long de l’après-midi, avec parapluies et imperméables. Les mannequins, qu’on était allé chercher à la gare de Blois en camionnette, eurent quelques difficultés à rejoindre le spectacle, le véhicule étant allé au fossé à 600 m du domaine. Dans la même série, on note également que Johnny s’est rendu dans une clinique de Blois au chevet de son saxophoniste, Jean Tusan, victime d’un accident de la route, sans gravité, près de Cour-Cheverny…

Un spectacle exceptionnel 
Françoise Hardy - La Borde - Cour-Cheverny - 5 septembre 1965
Françoise Hardy à La Borde
En soirée, un spectacle exceptionnel, heureusement organisé sous un immense chapiteau, attira plus de 3 000 spectateurs venus de toute la région. L’animateur de la soirée n’était autre que Roger Lanzac, qui sut faire patienter le public car le spectacle commença avec du retard, du fait d’une panne électrique due aux intempéries. Il fallut improviser des branchements électriques à la hâte, ce qui nécessita d’utiliser du matériel de sonorisation « local », après de difficiles négociations avec les musiciens qui souhaitaient utiliser leur matériel et rien d’autre… On peut être impressionné par la programmation qui comptait de nombreux artistes dont certains étaient déjà des vedettes, et d’autres qui le deviendront… Qu’on en juge : en première partie, Jean- Noël Michelet, Christine Lebail, Jean Hébrard, Eric Charden, Guy Bedos (venu avec Sophie Daumier) et Françoise Hardy en final ! On avait déjà là de quoi passer une bonne soirée... La seconde partie vit arriver Johnny Hallyday un peu après minuit. En cravate et veste blanches, chemise noire, il déclencha une belle ambiance, avec un public chaleureux qui lui communiqua son enthousiasme, tout au long de la vingtaine de chansons interprétées ce soir-là. Johnny avait à cette époque 22 ans, il avait terminé son service militaire en août précédent et s’était marié avec Sylvie lors d’une permission en avril. Vint ensuite le moment du bal, sur la piste des « Moulins Rouges », entreprise familiale de bals-parquets installée dans le Loir-et-Cher et dans l’Indre, animé par plusieurs orchestres, dont celui de Claude Lutter, et programmé jusqu’à 3 h 30 du matin…
Johnny Hallyday - La Borde - Cour-Cheverny - 5 septembre 1965
Johnny Hallyday à La Borde


Johnny Hallyday - La Borde - Cour-Cheverny - 5 septembre 1965
Place au théâtre
Les kermesses annuelles ont vu passer d’autres très grands artistes, comme Romain Bouteille, Cora Vocaire, Francis Lemarque, Claude Nougaro ou Félix Leclerc, un célèbre catcheur (René Ben Chemoul), et bien d’autres célébrités. Dans le même esprit, depuis les années 70, le Club thérapeutique organise chaque 15 août une journée ouverte au public, centrée sur un spectacle théâtral*, avec de nombreuses animations.. Merci à Yannick Oury et son équipe de nous avoir ouvert les souvenirs des années 60, et aux nombreux témoins qui nous ont permis de faire revivre ces événements si particuliers.

Le TritonLa Grenouille n°38 – Janvier 2018

(*) ce spectacle et sa préparation par les pensionnaires de La Borde sont très bien mis en valeur dans le magnifique film de NicolasPhilibert « La moindre des choses » - 1996 
Sources : 
• La Nouvelle République - Septembre 1965/Archives départementales. 
• Archives de la clinique de La Borde.  

Voir aussi l'article "Le Temps des Copains" qui nous parle également de cette soirée...

Johnny Hallyday - La Borde - Cour-Cheverny - 5 septembre 1965
Johnny Hallyday
Johnny Hallyday - La Borde - Cour-Cheverny - 5 septembre 1965
Johnny Hallyday dans sa loge installée
dans le pavillon du Parc
Guy Bedos - La Borde - Cour-Cheverny - 5 septembre 1965
Guy Bedos dans sa loge,
avec Sophie Daumier